Les composés populaires de la langue catalane : étude diachronique de la néologie

Research areas:
Year:
2009
Type of Publication:
Article
Keywords:
Catalán Traducción Tradición oral Neologismos
Authors:
  • Estopà, Rosa
Journal:
Meta
Volume:
54
Number:
3
Pages:
551-565
BibTex:
Note:
Language: fre
Abstract:
La finalité du présent article est de montrer l'intérêt de l'analyse de la néologie lexicale dans le cadre de la description de la langue. Le travail dont nous faisons état fait partie d'un vaste projet de recherche ayant pour objectif la description comparée des néologismes et des ressources de néologie utilisées dans les diverses modalités de la langue catalane. Ainsi, nous avons axé la recherche sur la néologie utilisée dans les médias et formée par composition populaire, qui est l'un des mécanismes permettant aux locuteurs catalans de former des mots nouveaux au moyen de ressources qui leur sont propres. Nous avons analysé les néologismes de langue catalane formés par composition et relevés dans un corpus diachronique de textes de presse couvrant une période de quinze ans. L'étude met en évidence le passage d'une productivité de 8 % à 2 % pour la composition populaire. Elle révèle également que la structure de la plupart des néologismes par composition est de type NN, et que la représentativité d'autres structures productives dans le passé se révèle être nulle ou peu importante dans le corpus de néologismes étudié.The purpose of this paper is to discuss the utility of lexical neology analysis in linguistic description. This work is part of a large project aiming at contrasting the description of neologisms and neologistic resources used in different modalities of the Catalan language. In this context, we focus our research on neologisms used in the media that are formed by Catalan compounding, which is one of the mechanisms allowing Catalan speakers to form new words using their own linguistic resources. We have analyzed Catalan neologisms formed by compounding in a diachronic corpus of newspaper articles covering a period of fifteen years. The study shows how the productivity of popular compounding has diminished from 8% to 2%. It shows also that the structure of most compounds is NN while the representativity of other structures, significant and productive in the past, appears to be null in the neologism corpus under study.